Oeuvre
Accueil »  » Henri Matisse

Henri Matisse

 

Informations techniques

Fleurs
1945
Aquarelle sur papier
Signé en bas à droite
9.5 x 22.5 cm

 

À propos de cette oeuvre

Certificat de Mme de Guébriant inscrit dans les archives au N°AQ 88.

Provenance
Collection particulière de Michel de Brunhoff

Bibliographie
Aquarelle reproduite dans le livre « Parfums » de Michel de Brunhoff,Rédacteur en chef de Vogue Paris, publié par le parfum de Raucour place Vendôme, Paris 1945.

Matisse Henri
Henri Matisse (Henri Émile Benoît Matisse), est un artiste-peintre, dessinateur et sculpteur français. Sur exemple de sa lignée, Henri Matisse était destiné à devenir grainetier. Mais à cause de sa santé fragile, il ne pouvait pas manipuler de lourdes charges et la reprise de l’affaire familiale lui était donc impossible. Il entreprend alors des études de droit pour devenir clerc de notaire. Mais à 20 ans, une crise d’appendicite le contraint à rester alité pendant de longues semaines. Alors qu’il n’avait à l’époque aucun intérêt pour le monde de l’art, il demande à ses parents un boîte de peinture pour passer le temps. Sa première création intitulée “Essitam” est une reproduction d’une chromo comprise à l’intérieure de celle-ci. Comme Matisse le raconte lui même dans ses Mémoires : “À partir du moment où j’avais cette boîte de couleurs dans les mains, j’ai senti que c’était là qu’était ma vie.” Il suit d’abord des études de droits, se fait clerc de notaire avant de s’orienter finalement vers la peinture. Il intègre alors les Beaux-Arts et étudie dans l’atelier de Gustave Moreau. Peu à peu, il s’intéresse à l’impressionnisme et découvre Gauguin, Cézanne, Lautrec et Van Gogh. Il donne alors un nouveau souffle à son art, utilisant des couleurs chaudes et organisant les éléments de ses toiles de manière stricte. Côtoyant Paul Signac à partir de 1904, Matisse adopte les techniques pointillistes mais s’en éloigne progressivement. Ses toiles se composent alors de larges aplats de couleurs très vives. Exposant cette nouvelle forme d’expression en compagnie de Derain et Vlaminck en 1905, il reçoit, au même titre que ses amis, le surnom de « fauve ». En 1908, Matisse commence la réalisation de la Danse, destinée au collectionneur Chtchoukine. Véritable maître du fauvisme et grand plasticien de son temps, il s’est aussi adonné à la sculpture, la gravure, le collage et les vitraux.