Artiste
Accueil »  » MATHIEU Georges

Georges Mathieu nait et grandit en France dans une famille de banquiers, fait des études de droit, de lettres et de philosophie. C’est en 1942 qu’il se tourne vers les arts plastiques et la peinture.

Il exerce pendant quelques années le métier de professeur avant de se lancer dans une carrière artistique. Dès 1947,  il expose au Salon des réalités nouvelles des toiles à la texture faite de taches directement jaillies du tube qu’il a produites depuis 44. Cette technique fut attribuée à Janet Sobel en 1944 et développée par Jackson Pollock dès 1945, les couleurs étant, dans le cas de Mathieu, écrasées par le doigt de l’artiste.

Dès 1950, sa carrière prend une dimension internationale avec des expositions aux États-Unis et au Japon. À partir de 1954, il crée une multitude de tableaux, souvent lors de performances ou happenings minutées devant un public, qui mettent en valeur la rapidité et la virtuosité du geste. Outre-Atlantique, la diffusion de ses créations fait l’objet d’entraves importantes. En 1958, à New York, il tente également de créer des œuvres en public, mais cela lui est interdit. Cette ostracisation de la part des institutions et des galeries américaines durera jusqu’à sa mort.

Entre 1968 et 1970, il créera plusieurs décors dorés pour des céramiques de la Manufacture de Sèvres, et notamment des services de table pour l’Exposition universelle de Montréal et d’Osaka.

À partir de 1980, son œuvre peinte témoigne d’une nouvelle maturité où il rompt avec les derniers vestiges de classicisme et abandonne alors la figure centrale, en même temps que sa palette se fait plus vaste.

Il meurt le 10 juin 2012 à l’hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt. Il repose à Paris au cimetière de Montmartre

No items found